back 1999 next
Gildas Le Reste
La gravure est un procédé qui revient périodiquement dans votre travail, pourquoi l'avoir utilisée ici ?
L'imprimerie est liée à la carte, c'est un objet technique destiné à être multiplié. Cette technique, ajoutée au problème de l'échelle, a engendré la création de divers codes graphiques destinés à transposer le terrain sur le papier.

On peut donc dire que découpage du paysage, le cadrage et les codes graphiques sont inhérents à la forme que prend la carte ?
En effet, c'est le travail mental produit pour transcrire
l'espace de façon abstraite qui m'intéresse, et non pas le côté folklorique de la carte.Il y a un jeu avec la fonction qui s'installe nécessairement.

Leur fonction d'objet technique est-elle détruite par votre pratique ?
A force d'agrandir, on arrive au delà de ce qui est montré, on perçoit la limite de ce qui est montrable.
Le hors-cadre représente l'invisible. Une relation s'établit entre ce qui est perceptible et ce qui échappe. On s'approche de la dernière réalité, qui ne serait plus qu'un rapport entre la matière et la perception que nous en avons.
GILDAS LE RESTE

in Gros plans
catalogue Jeunes Créateurs en Poitou-Charentes, 1999


Vue de l'expo